Passer
INFO SONXPLUS :  Mars le mois de l’audio ! Les 5 piliers de l’écoute pour audiophile.

INFO SONXPLUS : Mars le mois de l’audio ! Les 5 piliers de l’écoute pour audiophile.

Après une pause de deux ans, si tout va bien, nous aurons notre premier salon de l’audio de Montréal du 25 au 27 mars 2022. Le Salon Audio Montréal présentera la 33e édition de son populaire rendez-vous annuel à l’hôtel Bonaventure de Montréal où près de 100 exposants, représentant plus de 300 marques de produits du monde de la haute-fidélité audio y seront présent.

Je profiterai de l’occasion pour vous présenter une série de chroniques uniquement orientée vers l’écoute pour audiophiles. Pour débuter, je vous ferai ici un résumé des tenants et aboutissant de la reproduction musicale suivi par un dossier sur les facteurs de contrôles de la fidélité, un guide d’achat abordable, un guide pour puriste, et différents dossiers sur les composantes électroniques rendant la musique à vos oreilles !

Mettons la table avec un compte rendu simplifié pour débuter cette série !

Les 5 facteurs à surveiller :

  1. Le procédé devra garder son intégrité pour assurer le réalisme du rendu.
  2. Le mode choisi de transport de la source musicale.
  3. Cette source sera interprétée par un composant de reproduction.
  4. Il faudra amplifier le signal généré par le composant.
  5. Des haut-parleurs graves et aigus rendront audible le procédé.

    1. Les procédés de reproduction.

    Tout au long de la reproduction, la notion de haute-fidélité devra être maintenue.

    Que ce soit par le type d’encodage numérique, le maintien d’un environnement exempt de bruit de fond, ou le rendement dénué le plus possible de distorsion, la haute-fidélité est un concept qui se doit d'être maintenue le long des quatre piliers suivants. Je vous convie à lire l’article qui suivra à cet effet. « La haute-fidélité c’est quoi au juste ? »

    2. Les modes de transport de la source musicale.

     En 2022, nous pouvons recevoir l’information musicale via différents médias de support. Les plus simple et accessible seront la radio AM et FM. Surtout répandu dans le domaine de l’automobile, le FM est désormais offert en version numérique qui propose en plus d’une sonorité exemplaire, des informations alphanumériques ainsi qu’une diffusion de plusieurs sous-canaux en même temps.

    Autre style de diffusion en continu, la radio web et les services de diffusion payants. Dans le cas de la radio web, elle est gratuite, mais propose une qualité inférieure similaire à du MP3. Les diffuseurs payants tant qu’a eu, propose de la diffusion basique à faible cout ainsi qu’un service premium à résolution augmenté. Il faut bien se renseigner, car la qualité varie beaucoup du fait des technologies d’encodage utilisées. Tous prétendent à la « vraie haute-fidélité », mais ce n’est pas toujours le cas. Présentement, DEEZER ainsi que QUOBUZ proposent des méthodes de conduits audio ayant fait leurs preuves. Au Sonxplus de Chambly, c’est ce que nous utilisons à titre personnel.

    Pour ce qui est des signaux analogiques, il existe différents moyens de transport tels le ruban magnétique, la syntonisation radio autre que le FM numérique, ainsi que sur support vinyle.

    Finalement, le CD et le DVD ferment le bal des modes de transport.

    3. Les Composants de reproduction.

    Pour chacune des sources, il y aura un appareil dédié, les voici :

    • Lecteur réseau pour la radio web, les services payants, fichiers sur support numérique.
    • Syntonisateur radio traditionnel pour l’écoute AM ou FM
    • Le tourne-disque ou platine à table tournante sera utilisé pour la lecture de disques au vinyle.
    • Un lecteur adapté aux disques compacts ou aux DVD réguliers et Blu-ray seront de mise
    • Pour les anciens médias tels, les rubans magnétiques, l’utilisation d’une platine à bobine ou à cassette fermeront le bal des composantes pour notre époque.

    Comme dans toute chose, il faudra bien choisir, car le rendement variera d’une composante à l’autre, ce sera le sujet de chroniques subséquentes.

    4. L’amplification

    Une fois le signal interprété par la composante, l’amplificateur rendra la puissance nécessaire pour mouvoir vos haut-parleurs. Il existe différents types d’amplificateurs, outre le nombre de watts de puissance, des facteurs tels le taux de distorsion, le signal bruit, l’intermodulation et j’en passe, devra être considéré.

    5. Les haut-parleurs

    Il est le plus important de la chaîne, car il transformera des signaux en sons véridiques. Une chronique entière y sera dédiée, car la quantité de concepts et d’approches est très grande et mérite qu'on s'y attarde. De plus, chacun pourra choisir son style de format (Tour ou étagère) en fonction de son environnement, et de composante accessoire selon l’écoute recherchée. À titre d’exemple, un cinéphile optera pour un haut-parleur d’appoint dans les graves tel un « subwoofer ».

    Le mot de la fin

    Ce premier court article avait pour but de mettre la table sur ce qui suivra. Je vous invite donc à surveiller ce qui viendra. Dans le prochain écrit, on traitera de la haute-fidélité sous toutes ses coutures, suivra ensuite les différents fichiers en audionumériques, les lecteurs réseau, l’amplification, les haut-parleurs, tourne-disques et beaucoup d’autres sujets en lien avec cette première chronique.

    Tous ceci n'aurais pas sa pleine utilité sans un guide pratique. Surveillez bien, il y aura deux guides, l'un sur les valeurs abordables suivies des produits d’exceptions pour audiophiles. Il y en aura donc pour tous !

    C’est un rendez-vous les mercredi et samedi durant tout le mois de mars. 

    Restez à l’écoute !

    Christian.

    *N'oubliez pas le salon de l'audio les 25. 26, 27 mars 2022.

    Article précédent INFO SONXPLUS : La haute-fidélité c’est quoi au juste ?
    Article suivant Guide facile pour choisir le bon format de téléviseur.

    Laisse un commentaire

    Les commentaires doivent être approuvés avant publication

    * Champs obligatoires